Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)
Accueil > Dossiers > École et société > École et société

École et société

Articles de cette rubrique


Chronique du comité École et société de la FNEEQ - no 24

Mettre l’éducation publique au rang des priorités nationales (École et société)

Vers le deuxième forum social québécois
mardi 15 septembre 2009 par FNEEQ-CSN

Décembre 2008. Onze organisations syndicales et étudiantes viennent de signer le manifeste Faire de l’éducation publique la priorité nationale du Québec. Les présidentes et présidents de ces organisations, dont Claudette Carbonneau et Réjean Parent, donnent une conférence de presse pour mettre en avant les dix axes d’interventions que privilégie le manifeste. Il s’agit d’une première en éducation au Québec.



Chronique du comité École et société de la FNEEQ - no 23

La recherche universitaire... version « cowboy » (École et société)

Dans son dernier budget, le gouvernement Harper a trouvé moyen de soulever la colère du monde universitaire, autant chez les professeurs que chez les étudiants. Une nouvelle offense contre l’intelligence, caractéristique de la raideur idéologique du gouvernement Harper et qui rappelle celle récemment faite au monde de la culture.



Non à la loi sur la gouvernance (École et société)

vendredi 3 avril 2009
Invitation à signer une pétition. Il est dans l’intention du gouvernement de déposer un projet de loi sur la gouvernance universitaire en avril prochain. La FQPPU, au nom de tous ses membres, demande au gouvernement québécois de ne pas céder à la facilité d’une apparente solution aux problèmes de (...)


Chronique du comité École et société de la FNEEQ - no 22

Sélection scolaire : le cercle vicieux de la ségrégation (École et société)

dimanche 15 mars 2009 par André Vincent

La présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Diane De Courcy, était passablement embêtée de répondre aux questions de la journaliste Michèle Ouimet, de La Presse, qui l’i nterrogeait en février dernier sur l’ouverture d’une école internationale à la CSDM. Le MÉMO, Mouvement pour une école moderne et ouverte, parti de Diane De Courcy, s’est toujours opposé avec acharnement à la sélection scolaire… et voilà que, parvenu au pouvoir, il ouvre une école où n’e ntrera pas qui veut ! Bien en peine de se justifier, madame De Courcy a invoqué la nécessité de combattre l’école privée sur son propre terrain.



Chronique du comité École et société de la FNEEQ - no 21

Forum social mondial 2009 : crise économique et éducation (École et société)

Un autre monde est nécessaire !
lundi 16 février 2009 par Claude Vaillancourt, FNEEQ-CSN

Belem – le dimanche 1er février — Comme pour les forums sociaux précédents, le parcours d’une participante ou d’un participant à Belem n’est pas des plus aisés. De plus, les activités se déroulent sur deux campus universitaires relativement éloignés l’un de l’autre. Il faut donc se dépêtrer parmi la surabondance d’ateliers offerts, des horaires changeants, des conférences annulées et des invités parfois absents ! N’empêche, même s’il faut subir au passage le climat tropical de Belem avec son écrasante humidité et ses pluies abondantes, l’atmosphère reste excellente et les réflexions toujours aussi riches. Devant l’urgence de la situation et la nécessaire mobilisation face à la crise, se créent de nouvelles solidarités et se réaffirme une ferme volonté de travailler ensemble.



Onze organisations signent le manifeste

Faire de l’éducation publique la priorité nationale du Québec (École et société)

Une première en éducation
mardi 2 décembre 2008 par CSN

« Comme société, peut-on tolérer qu’un élève sur trois quitte le secondaire sans diplôme ? Peut-on tolérer que des Québécoises et des Québécois ne possèdent pas le seuil minimal pour fonctionner aisément dans la société ? Peut-on tolérer que le Québec se retrouve dans le peloton de queue des provinces en ce qui a trait à la participation des adultes à des activités de formation en milieu de travail ? », ont questionné, aujourd’hui, les onze porte-parole des organisations syndicales et étudiantes, représentant un demi-million de personnes qui travaillent ou qui étudient dans le réseau de l’éducation, du préscolaire à l’université, à l’occasion de la présentation du manifeste Faire de l’éducation publique la priorité nationale du Québec.



Gouvernance à la sauce privée (École et société)

Un enjeu majeur pour l’avenir de l’enseignement supérieur
jeudi 6 novembre 2008 par FNEEQ-CSN

Prenant prétexte de la crise de l’UQAM, la ministre de l’Éducation, madame Michelle Courchesne, a déposé le 30 octobre dernier à l’Assemblée nationale deux projets de loi, un premier sur la gouvernance des établissements universitaires et un second sur la gouvernance des cégeps. Largement inspirés de la loi sur la gouvernance des sociétés d’État, ces deux projets calqués l’un sur l’autre s’attaquent principalement aux conseils d’administration et pourraient, s’ils étaient adoptés tels quels, bouleverser la culture des communautés universitaire et collégiale, en remettant en cause notamment leur autonomie de gestion. Parmi les changements majeurs envisagés : une augmentation importante des membres dits « externes » sur les conseils d’administration – avec diminution conséquente des membres de l’interne, la création de nouveaux comités (éthique, vérification et ressources humaines) et un nouvel accent sur l’imputabilité.



École et société

Dix propositions pour l’avenir du système d’éducation québécois (École et société)

Document d’animation à l’usage des syndicats

Qu’est-ce qui vous préoccupe le plus dans l’état actuel de l’école québécoise ? Que feriez-vous d’abord et avant tout et quelles seraient vos priorités si, demain, vous étiez responsable de notre système d’éducation ? C’est à ce genre de questions que réfléchiront, au cours des prochaines semaines, les grandes organisations syndicales et étudiantes du monde de l’éducation. Une réflexion à laquelle vous êtes convié-es.



Tarification de l’éducation postsecondaire ou gratuité scolaire ? (École et société)

L’abolition des frais de scolarité est économiquement viable et plus équitable au plan social
samedi 22 septembre 2007

Dans cette étude [2], l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) réexamine la pertinence d’une tarification des études postsecondaires. Cette recherche explore la pertinence et la faisabilité d’une abolition des droits de scolarité comme moyen d’éliminer les obstacles financiers à la poursuite d’études supérieures.



L’éducation pour tous (École et société)

Une longue et difficile bataille
mercredi 9 mai 2007

Le problème de l’accès à l’éducation est criant. Aujourd’hui encore, 80 millions d’enfants ne sont pas scolarisés et un nombre plus élevé d’écoliers abandonnent l’école avant d’avoir terminé le cycle primaire.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 227874

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site École et société   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0