Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (FNEEQ-CSN)

« Quiz » de la crise

jeudi 9 avril 2009 par CSN

La crise économique frappe avec une force jamais vue depuis les années 1930. Au Québec, des centaines
de milliers de personnes ont perdu leur emploi, les industries manufacturières et exportatrices sont en chute libre et les finances des gouvernements sont fortement déficitaires.

Pour trouver une voie de sortie, il faut bien cibler les origines de la crise. Celle-ci a été créée sur Wall Street dans un environnement de déréglementation où la fraude massive et la non-intervention de l’État sont devenues pratiques courantes. Conséquemment, des millions de travailleurs et de travailleuses sont victimes de ces approches économiques sauvages. Pour sortir de la crise, l’économie doit être repensée en tenant compte du Monde d’abord !

Testez vos compétences en matière d’économie politique.


[config]
solution=oui

[score]
0% : Vous devez vraiment réviser. Recommencez !
25% : Vous n’avez pas encore la note de passage. Recommencez !
60% : Votre score peut encore être amélioré. Recommencez !
90% : Presqu’un sans faute. Félicitations !
100% : Vous êtes vraiment un as. Félicitations !

[titre]
Le « QUIZ » de la crise

[texte]

 Les credit default swap

La crise économique a débuté avec celle des hypothèques américaines qui a entraîné un recul de presque la moitié de la valeur des marchés boursiers mondiaux.
L’instrument inancier qui a déclenché la crise hypothécaire se nomme le credit default swap. Il s’agit d’un contrat entre deux institutions, la première garantissant à la deuxième qu’elle sera remboursée en cas de défaillance de l’un de ses instruments financiers. Contrairement aux produits
d’assurances, les swaps n’étaient pas réglementés.
[qcm]
Q Quelle est la meilleure estimation du marché des credit default swaps ?
P1 60 millions $ US
P2 60 milliards $ US
P3 60 000 milliards $ US|Ce montant est équivalent à quatre fois la dette totale du gouvernement des États-Unis.
R3

[texte]

 Assurance-emploi

Ottawa doit élargir les critères d’admissibilité à l’assurance-emploi, en allonger la durée et en bonifier les prestations. Les dizaines de
milliers de travailleurs et de travailleuses qui perdent leur emploi y ont droit.

[qcm]
Q En 1993, quel pourcentage des chômeurs et des chômeuses avaient accès à l’assurance-emploi ?

P1 85%
P2 60%
P3 40%
R1

[qcm]
Q En 2008, quel pourcentage des chômeurs et des chômeuses ont eu accès à l’assurance-emploi ?

P1 85%
P2 60%
P3 46%
R3

[texte]

Les Canadiens et les Canadiennes versent plus de 17 milliards $ par année à la caisse de l’assurance-emploi qui possède des surplus accumulés de plus de 57 milliards $.

[qcm]
Q Quelle est la prestation hebdomadaire moyenne des personnes qui ont accès à l’assurance-emploi ?

P1 540 $
P2 333 $
P3 620 $
R2

[texte]

 Éducation

[qcm]
Q Quels sont les facteurs restreignant le plus la persévérance aux études postsecondaires ?
P1 La contribution financière étudiante exigée à l’enseignement postsecondaire et sa hausse constante.
P2 Les restrictions du programme d’Aide financière aux études (prêts et bourses).
P3 Le manque de mesures concernant la conciliation études-travail-famille.
P4 La condition socio-économique des familles en situation de pauvreté.
P5 Toutes ces réponses.
R5

[texte]
Alors que le système public d’éducation n’est pas suffisamment financé, l’État subventionne l’école privée qui lui livre concurrence.
[qcm]
Q Quel est le pourcentage des revenus de l’école privée qui proviennent des fonds publics ?
P1 20 %
P2 40 %
P3 60 %
R3

[texte]

 Emplois perdus

[qcm]
Q Combien d’emplois ont été perdus au cours des cinq dernières années dans le secteur manufacturier au Québec ?
P1 55 000
P2 112 000
P3 160 000
R3

[texte]

 Salaire minimum

Le salaire minimum au Québec passera à 9 $ l’heure le 1er mai 2009 ; montant insuffisant pour atteindre le seuil de faible revenu et sortir de la pauvreté.

[qcm]
Q À combien devrait être augmenté le salaire minimum pour atteindre le seuil de faible revenu ?
P1 9,25 $/h (19 240 $/an)
P2 10 $/h (20 800 $/an)
P2 10,66 $ /h(22 172 $/an)
R3

[texte]
Au Québec, les femmes forment un peu moins de la moitié de l’ensemble de la main-d’œuvre salariée.

[qcm]
Q Quel pourcentage représentent-elles des 150 000 personnes rémunérées au salaire minimum ?
P1 50 %
P2 60 %
P3 70 %
R2

[texte]

 Retraite

En 2004, les centrales
syndicales proposaient à nos
gouvernements un Programme
de soutien du revenu pour les
travailleuses et travailleurs
âgés (PSRPTA).

[qcm]
Q À combien s’élèverait le montant maximal annuel de l’aide que pourrait recevoir une travailleuse ou un travailleur ?
P1 18 550 $
P2 20 652 $
P3 21 476 $
R3

[qcm]
Q À qui s’adresserait le PSRPTA ?
P1 À une personne âgée de 55 ans et plus
P2 À une personne victime d’un licenciement collectif ou d’une fermeture d’entreprise
P3 À une personne ayant participé au marché du travail au moins 10 ans au cours des 30 dernières années
P4 Toutes ces réponses
R4

[texte]

 Services de santé

Aux États-Unis, plus de 44 millions de personnes ne bénéficient d’aucune couverture d’assurance maladie.

[qcm]
Q Selon l’Institut de la médecine, en 2002, combien d’Américains sont morts parce qu’ils ne bénéficiaient pas de cette couverture ?
P1 8 122 personnes
P2 7 532 personnes
P3 4 243 personnes
R1

[texte]
Alors qu’il était
ministre de la Santé et des
Services sociaux, Philippe
Couillard a permis une
ouverture sans précédent au
privé dans notre système public
de santé.

[qcm]
Q Moins de deux mois après avoir quitté son poste de ministre, Philippe Couillard est devenu :
P1 partenaire du premier Fonds d’action privé en santé au Canada,
P2 associé dans un grand cabinet d’avocat montréalais,
P3 agent de joueurs de hockey professionnel.
R1

[texte]

 Services publics

Une étude réalisée
en 2001 démontrait que les
Québécois contribuables et
les entreprises paient 2,8
milliards $ de plus que s’ils
vivaient en Ontario. Toutefois,
notre population bénéficie de
services et d’avantages publics
qui n’existent qu’au Québec,
tels que les services de garde à
7 $, les prestations pour enfants,
l’assurance médicaments, les
bourses pour étudiants et les
frais de scolarité moins élevés,
etc.

[qcm]
Q Savez-vous quelle est la valeur de ces services propres au Québec ?
P1 4,1 milliards $ |Ce qui représente 7% du budget provincial.
P2 3,5 milliards $
P3 3 milliards $
R1

[texte]
La sous-traitance
dans les services publics
est devenue un
fléau depuis
quelques années et amène une
explosion des coûts.
En 2007-2008, 6,5 millions
d’heures travaillées l’ont été
par du personnel d’agences,
seulement à l’Agence de santé et
de services sociaux de Montréal-Centre.

[qcm]
Q À combien s’est élevée la facture totale payée à même les fonds publics ?
P1 Près de 97 millions $
P2 Près de 151 millions $
P3 Près de 203 millions $
R3

[texte]

 Fiscalité publique

Les revenus de l’État sont déjà réduits par le ralentissement de l’économie. Les réductions d’impôts ne feront qu’accentuer ces baisses.

[qcm]
Q De quelle façon le gouvernement voudra-t-il rééquilibrer son budget ?
P1 En proposant de nouvelles compressions dans les dépenses sociales.
P2 En demandant des dons de charité aux multinationales.
P3 En nationalisant les sables bitumineux.
R1

[texte]

Les gouvernements néolibéraux prétendent que des baisses d’impôts représentent un stimulus pour la relance de l’économie.

[qcm]
Q Combien rapporte chaque dollar investi dans les infrastructures ?
P1 0,90 $
P2 1,62 $
P3 1,80 $
R2

[texte]

 Sortie de crise

[qcm]
Q Pour rétablir le pouvoir d’achat de la population, quelle est, selon plusieurs économistes, la meilleure façon de faire ?
P1 Distribuer des billets de loterie.
P2 Couper les impôts des mieux nantis.
P3 Encourager la syndicalisation pour favoriser le partage de la richesse.
P4 Geler les salaires des salariés de l’état.
R3


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 799 / 227947

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Travail et société   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1